; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ;

Extension et RT2012 des contraintes variées


L'ensemble des extensions des bâtiments sont soumises à la RT2012, avec des contraintes plus ou moins importante en fonction de la taille de l'extension, et du type de bâtiment (habitation ou autres).

 



Le saviez-vous ?

La consommation moyenne des bâtiments en France est de 270Kwh/m²/an, contre environs 50Kwh/m²/an pour les nouvelles constructions

Les extensions de bâtiment sont également soumises à la réglementation thermique, suivant la taille de l’extension :
Pour les maisons individuelles :
1 Pour une extension inférieure à 50m² en SHON-RT, il s’appliquera la réglementation thermique élément par élément (RT-existante)
2 – Pour une extension comprise en 50 et 100m² en SHON-RT, il s’appliquera la réglementation thermique, mais que par rapport à certain point tel que le respect du Bbio max, mais pas le recours à une énergie renouvelable.
3 – Pour une extension supérieure à 100m², la réglementation thermique s’applique en totalité.
extension rt2012 maison individuelle
Pour les autres bâtiments :
1 - Pour les extensions inférieures à 50m² ou 150m² et 30% de la SHON-RT, l’extension est soumise à la RT existante
2 – Pour les autres extensions, la réglementation thermique RT 2012 s’applique

extension rt2012 bâtiment

A la fin des travaux il faudra également fournir une attestation de conformité RT2012. Donc dans le cadre d’une extension pour une maison individuelle comprise entre 50 et 100m², la réalisation de l’étude thermique est également obligatoire.
La réalisation du test d’étanchéité à l’air n’est obligatoire que pour les extensions de maisons individuelles supérieures à 100m², à condition qu’il soit possible de mettre la porte entre la partie existante et la nouvelle partie.