; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ?>

La conception bioclimatique Le coefficient Bbio



Le coefficient Bbio (Besoin Bioclimatique), est l’une des 3 exigences de résultat de la RT2012. Ce coefficient représente l’efficacité énergétique de votre bâtiment, aussi bien au niveau du chauffage, du refroidissement que de l’éclairage.



L'essentiel

Bbio en nombre de point, mesure les besoins en énergie pour le chauffage, le refroidissement et l’éclairage ; il évalue l’efficacité de la conception bioclimatique de la construction, sans prendre en compte les équipements (chauffage, éclairage, …)

Comment calculer le Bbio

Le Bbio du projet doit être inférieur à une valeur appeler Bbio Max. Cette valeur Bbio max ce calcul de la façon suivant :

Bbiomax = Bbiomaxmoyen x (Mbgeo + Mbalt + Mbsurf)

Avec Biomaxmoyen = 60 si on est dans le cas d’un logement non soumis à climatisation (CE1) et Bbiomaxmoyen=80 si le bâtiment est considéré comme ne pouvant pas se passer de climatisation.

Les 3 autres variables sont en fonction de la zone géographique, de l’attitude et de la taille du bâtiment.

Le Bbio, se calcul avec la formule suivante :

Bbio = 2 x besoin en chauffage + 2 x besoin en refroidissement + 5x besoin en éclairage

La valeur du Bbio doit être inférieur à la valeur du Bbio max

Comment optimiser mon Bbio

Le coefficient Bbio, correspond à la conception du bâtiment, donc pour l’optimiser il faut travailler sur la conception du bâtiment (enveloppe, matériaux), afin de diminuer le besoin en éclairage, chauffage et éclairage. Quelque exemple de piste d’amélioration du besoin en chauffage :

  • Prévoir des ouvertures cotées sud,
  • Augmenter les épaisseurs d’isolant,
  • Traiter les ponts thermique (rupteur de pont thermique, isolant ou chappe, …)
  • Améliorer la qualité de fenêtre.

Bbio RT2012 haute-garonne

Certains points pour améliorer le besoin en chauffage peuvent entrainer des surcoûts très important, et rendre un projet plus viable (passage sur du triple vitrage). Votre bureau d’étude thermique, doit vous conseiller de manière économico-thermique, sur les meilleures solutions pour votre projet.
Quelque exemple de piste d’amélioration du besoin en éclairage :
Le poste éclairage, est souvent un poste majeur au niveau du bbio, de fait de la formule de calcul. Quelques exemple pour diminuer le poste éclairage :
  • Il faudra créer des ouvertures, ce qui ramènera de la luminosité, mais également plus de déperdition ou de surchauffe, si la fenêtre est mal orientée (nord, ouest).
  • Réduire la taille des terrasses couvertes. Une terrasse couverte de 3m de profondeur plein sud, ne permet pas d’avoir le soleil qui rendre en hivers, et diminue également la luminosité.
Quelque exemple de piste d’amélioration du besoin en refroidissement :
  • Supprimer les fenêtres au sud et l’ouest,
  • Mettre en place des brises soleils, de casquette ou volet
  • Améliorer l’inertie du bâtiment

On a vu que plusieurs solutions vont avoir des effets contraires tel que les fenêtres au sud (plus d’apport, mais risque de surchauffe plus important). La réduction du Bbio est complexe est délicate, car on va toucher à la conception de la maison, et donc à votre projet. Le bureau d’étude thermique doit prendre en compte l’ensemble de ces paramètres dans ces calculs Pro Eco Conseil, ou accompagne tout au long de votre projet, pour vous conseiller, et vous proposer une ou plusieurs solutions RT2012 qui répondent à votre projet et à vos contraintes (budget, orientation du terrain, …).